Nouvelles conclusions sur l'échouage de 7 cachalots en Italie en 2014

    En 2014, un groupe de 7 cachalots s'est échoué sur la côte Adriatique italienne, 4 ont pu être remis à l'eau mais 3 n'ont pas survécu. Nous vous en parlions déjà en mai dernier avec les résultats d'analyses toxicologiques. Les scientifiques italiens poursuivent leurs études sur ces 3 spécimens de la même famille, dont une enceinte, et partagent leurs conclusions dans ce nouvel article (en anglais) publié dans la revue Nature : Multidisciplinary studies on a sick-leader syndrome-associated mass stranding of sperm whales (Physeter macrocephalus) along the Adriatic coast of Italy

     Les anaylses récentes permettent de mieux comprendre la présence de ces 7 cachalots dans une zone si lointaine de leur lieux de vie habituels : le groupe s'est retrouvé en mer Adriatique à cause de mauvaise conditions météo. Il a ensuite poursuivi son trajet vers le nord en suivant la femelle de tête au lieu de rebrousser chemin vers des eaux plus profondes. D'après les scientifiques ce comportement est dû au Dolphin Morbili Virus (DMV), dont tous les individus étaient porteurs : ce syndrôme affaibli les cétacés et les désoriente, il est à l'origine de nombreux échouages. 

Lettre d'information

 

kisspng-facebook-logo-computer-icons-clip-art-clipart-png-collection-facebook-logo-5ab03659b64db0.0700482015214976897467.png  5a3735562cad83.479171571513567574183.png   kisspng-social-media-computer-icons-tulane-university-face-drawing-vector-twitter-5ab02d6b50a397.8866567515214954033303.png

register