Le 6ème sens des cétacés : l'écholocalisation

 

        Les cétacés, et plus particulièrement les odontocètes (cétacés à dents) ont développé au cours de l'évolution une capacité particulière qui leur permet de détecter des objets, obstacles ou proies, dans l'obscurité. Il s'agit de l'écholocalisation (ou écholocation). Ce système est basé sur l'émission d'ondes sonores et l'analyse des ondes renvoyées (écho) par l'objet, pour le détecter, le localiser voire l'étudier.

L'écholocalisation est possible grâce à une proteine, la prestine, située sur des cellules ciliées dans l'oreille interne, qui va jouer le rôle d'amplificateur en modifiant la longueur des cils sensitifs en fonction de la longueur d'onde reçue.

 

                                

                               © Malene Thyssen CC by-sa

 

Comme le montre l'animation ci-dessus, les odontocètes envoient des ondes sonores à partir du melon du crane (onde verte). Ils recoivent ensuite l'echo de la proie (onde rouge) dans les os de la machoire inférieure, qui vont à leur tour transmettre l'onde à l'oreille interne. Enfin, cette derniere envoie l'information au cerveau qui l'analysera.

 

Cliquez-ici pour écouter un cachalot qui écholocalise.

 

 

Lettre d'information

 

kisspng-facebook-logo-computer-icons-clip-art-clipart-png-collection-facebook-logo-5ab03659b64db0.0700482015214976897467.png  5a3735562cad83.479171571513567574183.png   kisspng-social-media-computer-icons-tulane-university-face-drawing-vector-twitter-5ab02d6b50a397.8866567515214954033303.png